LUFTHANSA-02

Seriez-vous aussi relaxé en voyageant avec la Lufthansa ?


Avec pas loin de 280 avions, la compagnie aérienne allemande la Lufthansa se place première sur le nombre de voyageurs transportés. Et comme nous pouvons nous en douter, la plupart des passagers ne voyage pas en première classe. Et pourtant l’ensemble de leurs campagnes publicitaires vidéos sont axées sur le confort que l’on peut retrouver à bord. Est-ce donc une véritable stratégie marketing gagnante sachant que la cible principale ne fait pas partie de la même classe sociale montrée dans leurs spots publicitaires ? 

Pour réaliser notre courte analyse, nous nous appuierons sur la publicité vidéo « CEO Wilson is coming » qui date de septembre 2016.

La publicité « CEO Wilsom is coming » est un spot TV et internet qui est visionnable depuis septembre 2016. Ce contenu visuel d’une cinquantaine de secondes retrace un mouvement de panique d’une société aux Etats-Unis après avoir appris que la CEO allait arriver. Le ton est plutôt humoristique et nous sentons la tension des employés monter au fur et à mesure. Après que la totalité de l’entreprise soit ordonnée et que les employés soient fins prêt, une femme qui doit être la secrétaire revient et annonce qu’il ne faut pas s’inquiéter car la CEO voyage avec la Lufthansa. À ce moment précis, l’ensemble de la société se relâche. Ainsi la CEO, tellement désagréable sera docile grâce au voyage luxueux de la Lufthansa (visible d’autre part avec une apparition de la directrice générale dans un avion de la compagnie aérienne allemande dans un avion luxueux).
Dépourvu de tout effets spéciaux visuels, le spectateur, grâce à ce storytelling, se sentira concerné et non indifférent.

Analyse de la publicité 

Dans cette analyse de pub il est important de se placer d’un point de vue sociologique car il y a différents principes qui motive l’achat d’une personne (voir pyramide).

maslow

Source de l’image : LaboG4, publiée  par Anais Assil le 14/11/2014

La Lufthansa est une entreprise qui peut être classée dans les quatre premiers socle de la pyramide de Maslow (Besoin physiologique / Besoins de sécurité / Besoins d’appartenance / Besoins d’estime) rare pour une entreprise de service.

Besoins psychologiques : devoir se déplacer.

Besoins de sécurité : une entreprise de renom, non lowcost = une image plus sécuritaire.

Besoins d’appartenance : voyager comme tout le monde dans les mêmes avions que la compagnie aérienne.

Besoins d’estime : pouvoir dire que l’on voyage avec la Lufthansa qui possède une image luxueuse.

Pour cette compagnie il n’est pas primordiale de communiquer exclusivement pour son cœur de cible. Pour eux, il est important de faire de la pub pour être vu et de véhiculer une image luxueuse pour que les clients se sentent prestigieux lors de leurs achats.

Leur présence (Lufthansa) est importante et représente l’existence de la marque. En effet, il est primordial de s’afficher quand on sait que 70% des marques n’aurait pas d’impact sur le consommateur si elles venaient à disparaître.

Au final lorsque l’on se contente de visionner la pub telle qu’elle est, le message que l’on retient est que la Lufthansa est une compagnie aérienne luxueuse, confortable, qui enlève tout le stress que l’on peut avoir durant un voyage en avion. Pour ma part le marketing mis en place en amont fonctionne bien grâce au storytelling et au côté décalé de la pub. Mais est-il plus efficace que celui d’Air France ? Nous vous donnons rendez-vous prochainement pour comparer la stratégie Marketing de ces deux compagnies aériennes.

Guillaume NOSS

Post Author: Guillaume Noss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *